Je m'implique!

Le changement climatique est quelque chose qui nous concerne tous : chacun d’entre nous faisons partie de ce monde qui se transforme malgré nous. Les conclusions scientifiques sont sans appel : à moins d’une intervention urgente, le devenir même de nos sociétés est fortement menacé à court terme. Certains d’entre nous ont des enfants, ou sont jeunes, ou sont tout simplement préoccupés par l’état des choses. Le climat change plus rapidement que prévu et les politiques sociales et économiques ne reflètent souvent pas cette réalité. Parfois, nous sommes confrontés à un fort sentiment d’impuissance devant cette situation et nous avons l’impression d’être minuscule et dépassé par l’ampleur et la complexité même du défi à relever. Or, ce sentiment n’a pas lieu d’être. La réponse au changement climatique n’est pas juste dans la modification du geste individuel, mais aussi dans l’action collective qui permet de mettre en place un système social en cohérence avec le risque créé par la transformation du climat et qui limite la chute accélérée de la biodiversité, préserve le territoire et assure la sécurité de notre société et de celle du monde entier.

Le défi exige donc résilience et solidarité de notre part et ACO veut vous offrir ce moyen de participer à la lutte au changement climatique, dans le respect, et en fonction de vos désirs et capacités. Toutes vos voix sont les bienvenues!

Je m’informe

Si vous désirez vous informer davantage sur la question, nous vous proposons les sources d’informations suivantes :


Nous vous proposons également les sites suivants afin de pouvoir vous informer concernant les différentes mouvances et groupes environnementaux québécois et canadiens. Il convient de noter que ces sites présentent un point de vue engagé en faveur de l’action climatique :


De plus, vous pouvez également lire des sites de vulgarisation ou d’information environnementale ou scientifique :

Je change ma vie

Une fois que vous avez l’information désirée et que vous souhaitez implanter des changement dans votre quotidien, voici quelques pistes à explorer :

  • Comme geste symbolique, vous pouvez signer le pacte pour la transition qui signale votre volonté de modifier votre vie pour favoriser la transition énergétique ;
  • Vous pouvez calculer vos émissions de carbone afin de voir si votre train de vie est compatible avec la santé de la planète. Par exemple, le site Unpointcinq a répertorié différents calculateurs de carbone afin de voir quel est le total de vos émissions et dans quelle catégorie elle sont le plus prononcées ;
  • Repensez votre mode de consommation. On le dit souvent, mais dans tous les domaines il faut engager un processus de décroissance afin que notre consommation soit en harmonie avec les ressources finies de la Terre. Plusieurs vidéos sur youtube sont faites par des personnes qui donnent des conseils sur quelles astuces utiliser pour remplir cet objectif, de même vous pouvez vous joindre à un groupe local Buy Nothing afin de réduire vos achats, de cibler les produits locaux (ce qui aide aussi l’économie d’ici dans le contexte covidien) et de réduire l’emballage non réutilisable, surtout s’il s’agit de plastique.
  • Consultez la page de l’ONU sur la manière dont on peut changer son mode de vie afin de protéger l’environnement et prendre connaissance des enjeux plus globaux en la matière ;
  • Consultez la Feuille de route pour un Québec zéro émission nette (ZEN) qui se veut un guide pour effectuer la transition énergétique de la province. Elle a été produite avec la participation d’experts dans divers domaines. La version 2.0 est prévue pour l’automne 2020. Cette feuille de route offre divers pistes à tous les niveaux pour réduire nos émissions de GES.
  • Lisez Les changements climatiques. Guide pratique du RVHQ : changements climatiques, qui vous permettra de mieux comprendre l’impact de vos activités sur le climat et d’agir en conséquence pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre.

Je prends position

N’hésitez pas à soulever la question des changements climatiques auprès de votre entourage, dans les médias et dans vos réseaux lorsque vous l’estimez approprié. Il s’agit souvent d’une question ignorée dans les choix, petits et grands, qui rythment notre quotidien, et c’est pourtant un enjeu qui devrait être plus souvent pris en considération. Vous pouvez aussi vous amuser à débattre de la question avec les gens que vous connaissez, surtout ceux qui sont moins enclins à se tenir informés de la question. Il suffit parfois de soulever un doute chez l’autre pour le porter à vouloir en apprendre davantage en la matière et ainsi créer un effet boule de neige.

Je soutiens

ACO offre la possibilité à toutes et tous de plonger au cœur de l’action environnementale locale, et ce de multiples façons !

Que vous désiriez :

  • Vous impliquer à l’occasion ou régulièrement ;
  • Consolider un meilleur « argumentaire vert » pour votre prochain party de famille;
  • Laisser un environnement plus sain à vos descendants.es;
  • Enjoliver la section bénévolat de votre CV par des activités enrichissantes (d’une pierre deux coups);
  • Rencontrer des humains dévoués, interpellés par les mêmes enjeux préoccupants;
  • Mettre vos talents bénévolement à profit pour la cause environnementale (orateur, rassembleuse, programmeuse, graphiste, traducteur, experte communautaire, manitou des rouages politiques, autres !);
  • Rehausser votre expérience de militant.e chevronné.e ou que la simple idée de scander «NON AU BITUME» lors d’une première marche vous fait crever d’envie;
  • Avoir un sentiment de bonne conscience et d’influence positive;

Que vous désiriez une, plusieurs ou toutes ses situations : impliquez-vous !

La liste de raisons pourrait s’étirer, mais nous vous soupçonnons d’être convaincu.e par l’idée que prendre action se rapproche de votre meilleure option.

Contactez-nous, un.e membre de l’équipe continuera la discussion avec vous!